jeudi 9 février 2017

Prononciation : faites attention à ces mots !

Les liaisons, les lettres muettes en fin de mot, le h, les nasales : celui de la prononciation est un chapitre très délicat de la langue française. 

Pour apprendre à prononcer correctement le français, il faut connaître des règles fondamentales, mais pas seulement, car il y a des mots qui ne répondent à aucune de ces règles et qui ont pris une prononciation particulière, qu'il faut apprendre par cœur.

Voici donc une liste de ces mots auxquels il faut faire attention.

    oeuf en français prononciation de egg
  • un œuf, on prononce [œf] au singulier, au pluriel [ø].

    Il s'agit du corps arrondi et dur que produisent les femelles des oiseaux.

  • un os, on prononce [ɔs] au singulier, au pluriel [o].

    C'est l'élément de consistance dure et de couleur blanchâtre servant de soutien aux parties molles du corps des vertébrés.

  • un as, on prononce [as]. 

    Généralement, on prononce le s final, contrairement à as, deuxième personne du singulier du présent du verbe avoir.
    C'est une personne excellant dans un domaine, mais aussi une carte à jouer.
  • la moelle, on prononce [mwal]. 

  • C'est un tissu, une substance située à l'intérieur de notre corps. Plus précisément, on parle de moelle osseuse si elle se trouve dans les os, de moelle spinale si contenue dans le canal vertébral, et de moelle allongée si située près du cerveau. Il existe aussi l'expression « jusqu'à la moelle », qui veut dire au plus profond du corps, complètement.

  • une/un poêle, on prononce [pwal].

    Homophone de poil.
    Au féminin, c'est un ustensile de cuisine en métal, de forme ronde, muni d'une longue queue et servant à cuire certains aliments à feu vif. Au masculin, c'est un appareil de chauffage.

  • l'amygdale, on prononce [amidal].

    La prononciation sans g semble s'être imposée.
    Il s'agit d'un petit organe de la gorge, visible au fond de la bouche.

  • le temps, on prononce [tɑ̃].

    Le p e le s sont muets.

  • mat, on prononce [mat].

    Utilisé dans l'expression « échec et mat » [e.ʃɛk‿e mat], dans le jeu d'échecs, qui désigne la position dans laquelle le roi est en situation d'échec imparable et qui marque la fin de la partie. C'est un emprunt à l'arabe as-sāh māt(a), signifiant « le roi est mort ».

echec et mat en français chess
Conseils de lecture :



N'oubliez pas de partager et d'aimer la page Facebook du blog, mais surtout...

continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire