jeudi 30 mars 2017

La prononciation du r français et ses variantes

La lettre r représente un écueil dans l'apprentissage de la langue française pour la plupart des apprenants étrangers. Dans toutes les langues romanes, par exemple l'italien ou l'espagnol, elle est prononcée roulée et alvéolaire, mais en français elle est fricative et uvulaire. En API, on l'écrit ainsi : [ʁ].

Tôt ou tard, l'apprenant de français doit faire face à ce défi de la lettre r, car elle représente à elle seule 13% des occurrences des 17 consonnes du français. Oui, cela veut dire que la plupart des mots français contiennent au moins un r !

Comment prononcer le r ? ▼


Lorsqu'on prononce le [ʁ], on articule en obstruant et en contractant l'air avec le dos de la langue contre l'uvule (ou luette), l'appendice situé au fond de notre bouche. Cette articulation produit un son guttural, qui semble naître de la gorge, comme un gargarisme, et c'est cela qui crée des problèmes aux étrangers, qui sont habitués à prononcer les lettres à l'avant de la bouche.

Pour s'entraîner, on peut faire de l'exercice avec les virelangues sur la lettre r, comme ceux-ci.

Cependant, les francophones n'ont pas une seule et unique façon de prononcer le r. En effet, outre à [ʁ], il existe aussi [r], qu'on appelle r apical (ou roulé), et [ʀ], qu'on appelle r grasseyé. Dans Phonétique historique du français et notions de phonétique générale de Jean-Marie Pierret, on peut lire :
Le phonème /R/ peut être réalisé, en français, de trois façons différentes : [r], [ʀ] et [ʁ]. Il s'agit de variantes libres ou individuelles (susceptibles de varier selon les individus) d'un seul phonème. Bien sûr, un « r roulé » est un indice qui permet de caractériser un locuteur (son lieu d'origine, etc.), mais il ne modifie pas le sens du mot dans lequel il apparaît. Il existe même des personnes qui ont la capacité de rouler les r dans telles circonstances et de les grasseyer dans d'autres. Dans ce cas, la variante est facultative. Il existe un terme général pour désigner toutes les variantes d'un phonème, c'est allophone.
Le r dans un mot

La lettre r se prononce toujours lorsqu'elle est au début ou dans un mot, par exemple dans rhododendron, répondre, infirmière ou remarque. En fin de mot, elle se prononce dans toutes les terminaisons qui ne sont pas en -er [...], excepté dans monsieur et son pluriel messieurs, que l'on prononce mò-cieu- mé-cieu, et quelques autres exceptions. Aussi :
dans notre, votre, quatre, l'r se fait toujours sentir dans le discours soutenu et dans la lecture des ouvrages sérieux ; mais dans la conversation et dans la lecture simple, la prononciation de cette lettre disparaît dans ces trois mots lorsqu'ils sont suivis d'une consonne. Mais quand notre, votre, quatre, sont suivis d'une voyelle ou d'une h muette, comme dans notre estime, votre humanité, quatre enfants, l'r garde toujours son articulation. On suit encore la même prononciation quand ces mots sont suivis d'une h aspirée, comme dans notre hameau, votre haine, quatre hideuses figures.
Traité complet et méthodique de la prononciation française, de M. A. Lesaint


Conseils de lecture :
N'oubliez pas d'aimer la page Facebook du blog et de partager si ça vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions.

Continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire