vendredi 14 avril 2017

Compréhension orale | Parler de tatouages (+ transcription)

Je vous propose aujourd'hui une vidéo créée par la chaîne Youtube mademoiZelle.com, faisant partie plus précisément de la série Street Tattoos, où la présentatrice Amélie introduit chaque fois une personne différente et ses tatouages. Cette fois, elle nous présente Justine.

Pour en regarder d'autres, voici le lien à la playlist de Street Tattoos.




Transcription :


On est avec Justine. Salut Justine !

Salut Amélie !

Ça va ?

Bah oui, ça va. Et toi ?

Ça va très bien. Alors, qu'est-ce que tu fais dans la vie ?

J'suis étudiante en communication et je bosse dans un studio de jeux vidéo. Je fais de la com' dans ce studio et en même temps je crée un blog.

Oui...

qui s'appelle ****** pour les étudiants, de bons plans, des adresses un peu sympas...voilà.

D'accord, c'est cool. Donc, aujourd'hui on est là pour parler de tes tatouages.

Oui.

Je crois que tu en as cinq, c'est ça ?

Oui cinq. Bientôt six.

Tu vas avoir le corps recouvert de tatouages.

Ah ouais, j'aimerais bien.

C'est vrai ?

Moi, si tu m'entends, excuse-moi mais...

Alors vas-y, bah écoute, commence par celui que tu...

Le premier ?

...préfères. Ou le premier, ouais, voilà.

Ben, c'était celui-là. C'est une clef de sol, que j'ai faite il y a deux ans parce que j'aime bien la musique. Je suis pas musicienne. On me demande toujours pourquoi une clef de sol ? Tu fais de la musique ? Tu chantes ? Non, non, non, je ne chante pas, c'est juste que j'aime bien la musique et pour un premier je trouvais ça cool d'en faire un petit.

Ouais.

Et après j'ai fait la plume, là.

Ouais.

Je l'ai faite par le même tatoueur que lui. En fait, la plume, j'avais pas envie d'une plume comme on peut voir la plume des oiseaux, enfin, un truc basique et du coup j'ai demandé à mon tatoueur de faire une plume comme il avait envie de la faire.

Ok.

Parce que j'avais vu un peu son travail. Ce que j'aime bien dans les tatoueurs, regarder ce qu'ils font, et faire en fonction de leur art, en fait. Et la plume, quand je me la suis faite tatouer, je l'avais pas encore vue, et je suis allée et en fait je l'ai vue et là j'ai dit Ok, bon cool. On l'a fait.

Ok. Ça a été genre le coup de cœur.

Ouais, ouais, je trouvais assez cool et très originel et c'est ça qui m'a plu.

Pourquoi une plume en fait ?

Euh, une plume parce que, ouais, c'était un peu la mode, ça fait un peu féminin et en même temps c'est intemporel et je me suis dit qu'elle me lassera pas et que c'est féminin et puis ça prenait bien la courbe des côtes et donc du coup je me suis dit...

C'est plus comme une œuvre d'art, quoi...une signification...

Moi, moi, il y a que le pied et celui-là qui ont une vraie signification par rapport à ma famille ou des choses comme ça mais sinon les autres c'est vraiment purement esthétique.

Ok.

Quand on demande Ça a quoi comme signification ? Il n'y en a pas, donc...

Et t'a pas peur de t'en lasser ?

Non. Parce qu'en même temps, de l'autre côté, je l'ai faite, je l'ai faite en des moments de ma vie précis, pendant mes études ou avec des personnes en particulier du coup je me rappelle de ces moments.

Ok.

Voilà.

Et donc la tête de mort, oui, je vois que ça dépasse...

La tête de mort, je l'ai faite il n'y a pas très longtemps.

Ouais.

Et en fait à la base c'était une tête de mort mexicaine, donc ce...normalement dans les têtes de mort
mexicaines il y a plein de symboles à l'intérieur et moi j'avais demandé de me faire un truc très réaliste. Le bandana, c'est mon côté rock, festivals, j'aime bien. La rose, c'est le côté un peu féminin. Et en fait les lettres ça veut dire le prénom de ma grand-mère mais avec chaque lettre d'après de l'alphabet. La tête de mort mexicaine c'est célébrer la mort, le passage de la vie à la mort, du coup quand ma grand-mère est morte, c'était un petit clin d'œil pour elle.

D'accord.

Voilà.

T'en as un autre sur le pied, c'est ça ? Sur la cheville...

Ouais, c'est AJV. Ça veut dire Adèle Justine Victor, c'est ma mère, mon frère et moi, avec un infini un peu géométrique. Il faut vraiment bien le faire parce que sur le pied, ça frotte tout le temps donc ça s'efface. 

Forcément, ouais. 

Et du coup je vais le refaire un peu plus gros.

Depuis que tu t'es tatouée, est-ce que t'as...enfin est-ce que t'as l'impression que ça a changé un peu ta vie, ou j'sais pas, ou non ?

Bah, sur le doigt, c'est vrai que celui sur le doigt on le remarque beaucoup parce qu'on me dit Mais c'est un vrai ? Oui, c'est un vrai. Pourquoi sur le doigt ? Ça choque tout le temps. C'est vrai que c'est pas commun d'en avoir sur les doigts, mais c'était justement ça qui me plaisait de le faire sur le doigt. Je l'ai fait sur un coup de tête parce que je l'ai fait en même temps que lui et en fait le tatoueur qui m'a tatoué le doigt, c'était la première fois qui tatouait sur le doigt, du coup il était plus stressé que moi.

Il y en a qui veulent pas des fois, hein.

Il y en a qui veulent pas quand c'est la première fois ou quand la personne travaille dans des milieux assez **** ou n'importe quoi. C'est vrai que c'est un peu compliqué de serrer la main avec un tatouage sur les doigts. Mais bon, moi, j'avais la plume et j'avais lui donc...puis c'est vrai que j'allais m'en faire d'autres et il m'a dit Ok, mais c'était son premier.

D'accord.

Du coup il était un peu stressé et je l'ai fait refaire deux fois.

Ouais ?

Ça s'efface aussi beaucoup. C'est...la peau est hyper fine donc du coup c'est pas du tout précis mais j'aimerais en avoir d'autres aussi sur les doigts. 

Et c'est quoi en fait ? Un triangle ?


Ouais, c'est un triangle. Ça veut rien dire. Pour ceux qui veulent vraiment une signification je leur dit C'est la trinité, ma mère, mon frère et moi...mais en fait...

C'est purement esthétique.

C'est esthétique, quoi. Maintenant, je me vois plus du tout sans mes tatouages, en fait. Ça serait trop bizarre de plus les avoir.

En général, les personnes réagissent bien ?

Oui, non, tout le monde m'a dit...j'ai pas mal de potes, j'ai ma meilleure pote Claire qui avait beaucoup de mal au début avec les tatouages, en fait maintenant elle me dit Je sais que ce n'est pas qu'une bille, c'est un truc qui te plaît vraiment et ça fait partie de toi, quoi. Ce n'est pas parce qu'on est tatoué qu'on est drogué ou gothique ou...

Ouais, c'est sûr. Et donc tu disais que t'avais un autre projet donc, sur la cuisse.

Oui, alors sur la cuisse je voudrais faire un espèce de miroir avec une tête de cerf avec les cornes qui sortent du miroir et un corps de femme. 

D'accord, ok. 

Et là pas de signification particulière. C'est le côté old school et vintage que j'aime bien et puis la forme ovale sur la cuisse, c'est jolie. 

Ouais.

Et tout en couleur.

Bon, merci, c'était très cool en tout cas.

Bah merci à toi.

Merci d'avoir participé.

Merci d'avoir montré mes beaux tatouages.

À plus !

À bientôt !

Notes :
bosser : travailler (informel).
faire de la com' :  faire de la communication, s'occuper du côté communication d'une entreprise, présenter une entreprise et ses services grâce à certaines techniques et certains moyens.
bille : de l'expression bille en tête, qui veut dire avec audace.
cornes : le mot approprié est bois, les bois du cerf.

Questions :
  1. Combien de tatouages Justine a-t-elle ? 
  2. Quel a été son premier tatouage ?
  3. Qu'est-ce qu'elle fait dans la vie ?
  4. Son tatoueur a été très stressé lors d'une des séances. Laquelle ?
  5. Quel genre de signification Justine donne-t-elle aux tatouages ?
  6. Quelle est la réaction des gens face aux tatouages de Justine ?
  7. Quel est son prochain projet ?

Conseils de lecture :
N'oubliez pas d'aimer la page Facebook du blog et de partager si ça vous a plu et  n'hésitez pas à laisser un commentaire.

Continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire